Gumières - Vent arrière et vent debout

23,00€ H.T :
21,80€
ISBN : 978-2-915841-77-0
DIM : 148 x 205 x 11 mm
156 pages - 215 g


Une légende fort répandue prétend que les 83 départements français, tous dessinés d'une taille à  peu près équivalente et créés sous la Révolution à  l'instigation de l'Abbé Siéyès, furent délimités en recourant à  un surprenant étalonnage...:la journée de cheval. En effet, dans un souci d'efficacité, toutes les villes et villages d'un même département devaient se trouver à  une journée de cheval maximum de la grande ville choisie comme chef-lieu. C'est assurément parvenu aux limites extrêmes de la commune de Gumières dans le département de Rhône et Loire que le cavalier dépêché par la Convention dà»t tourner bride pour s'en retourner à  Lyon, conférant pour le coup à  cet étrange pays, qualifié par l'abbé Clavelloux en 1868, de “contrée d'Ècosse apportée sous le ciel de la France”, la singularité d'être situé à  tous les confins administratifs. Ne l'était-il pas déjà  d'ailleurs d'un point de vue du découpage ecclésiastique, celui du diocèse et de l'Archevêché de Lyon, jusqu'à  servir autrefois de refuge et de base arrière aux prêtres insermentés dans un épisode épique et méconnu de l'Èglise clandestine de Lyon...? À l'aube d'un nouveau millénaire et à  l'heure où un projet futuriste, sujet à  controverse, prévoit l'installation de 8 éoliennes géantes sur la commune de Gumières, précisément entre les lieux-dits Grands Bois et les Marais, sur la route forestière et à  proximité du col de la Croix de l'Homme Mort, il est peut-être bon, plus que jamais, d'invoquer la mémoire des lieux. Riche d'un passé de plus de dix siècles, ce village haut-forézien, emblématique de la fin des terroirs et témoin de la disparition progressive de la civilisation rurale, cette fervente terre de mission, semble, avec le recul, illustrer à  merveille, cette religion des pauvres où Louis Chtellier décèle, dans un ouvrage éponyme, les sources du christianisme moderne. Gumières, serait-il donc aujourd'hui rattrapé par le vent du progrès et condamné à  son tour, à  vivre résolument avec son temps...? L'auteur, enfant du pays et aujourd'hui lyonnais d'adoption, issu d'une lignée profondément enracinée dans ce terroir, puisant dans ses propres souvenirs et sondant les archives familiales, départementales, nationales, archiépiscopales et celles de la congrégation des Soeurs de Saint-Joseph, tente de ramener à  la surface ces vestiges d'une mémoire forcément fragmentaire et volatile mais qui méritaient, sans doute, d'être sauvés de l'oubli. Alain Chassagneux
  1. Mauvais
  2. Bon
Continuer