Zoomer avec la souris

Une si jolie petite ville

  • Modèle :D006
  • Disponibilité :198
19,00€ H.T :
18,01€

ISBN : 978-2-36654-006-2
Dims : 16 x 24 x 2 cm - 425 g
256 pages


Lorsque Gilles-Antoine Descroix se promène, il n’est jamais seul, ses rêves le tiennent toujours par la main. S’il aperçoit une maison qui paraît inhabitée dont les volets sont fermés, il imagine ce qui a pu se passer dans ses pièces dont la seule clarté est celle des souvenirs. Les idées et les mots s’entrecroisent déjà dans la trame d’une histoire naissante. Des mouvements, des objets et des sons irréels prennent forme. Des ombres glissent sur les sols ou contre les murs. Des portes s’ouvrent et se ferment. Une armoire ici, une commode là, une alcôve sombre, le secret d’une cave enfouie telle une tombe. Des silences, des chuchotements, des paroles à voix basse, des conversations, parfois des rires, des pleurs ou des cris envahissent son esprit. La réalité des chimères offre-t-elle la véracité à ce qui reste un conte ?

Ce jour là, Gilles-Antoine Descroix flâne dans les rues d’Ambert. Il lui semble que la grande demeure bourgeoise entièrement close qu’il voit devant lui a quelque chose à lui raconter. Parvenu devant le portail de fer, il la regarde mais il a le sentiment que c’est elle qui l’observe. Le rez-de-chaussée est dissimulé par la végétation qui n’a pas cessé de vivre. Il voit la bâtisse d’une teinte différente. Alors, il la reconstruit en lave de Volvic, la transporte dans un autre lieu de la ville. Elle est maintenant proche de la Dore, c’est plus calme, d’autant qu’en reculant le temps d’un siècle et demi les prés tiennent encore la place des constructions que nous connaissons aujourd’hui. C’est décidé ! Nous sommes en 1860, Louis-Napoléon Bonaparte est empereur des Français depuis huit ans, on chante « le temps des cerises » de Jean-Baptiste Clément.

La « maison noire » est en vente. C’est un homme venu de loin qui l’achète. Son majordome peu ordinaire est inséparable de son guépard, de sa chèvre et de son faucon. Les habitants se posent des questions. Souvent, ils s’inventent les réponses pour en faire parfois des vérités. Mais pourquoi ces mystérieux étrangers, arrivés d’un ailleurs inconnu, ont-ils décidé de venir vivre dans une si jolie petite ville ?

  1. Mauvais
  2. Bon
Continuer